ATP :: AGENCE TCHADIENNE DE PRESSE : Actualités politiques économiques culturelles et sportives de la Tchad - Accueil


 






Environnement : A la découverte du Tri- National de la Sangha(TNS)

Fruit d’un véritable partenariat entre acteurs publics et privés, et précurseur en tant que fonds fiduciaire pour l’environnement à vocation tri- nationale, la Fondation pour le Tri –national de la Sangha(FTNS) fait figure de modèle pour la mise en place des mécanismes de financement innovants et durables en appui au plan de convergence de la Commission des Forêts d’Afrique Centrale(COMIFAC). Elle traduit ainsi de façon concrète la vision des chefs d’Etat d’Afrique Centrale qui s’est exprimée lors des Sommets de Yaoundé en 1999 et de Brazzaville en 2005 en faveur de la conservation et de gestion durable des forêts du Bassin du Congo.


Créée en 2007 comme entité privée caritative de droit anglais dont le bureau exécutif est au Cameroun, la Fondation pour le Tri –national de la Sangha (FTNS) a pour objectif de contribuer au financement à long terme d’activités de conversation, d’écodéveloppement et de coopération transfrontalière au sein du complexe forestier appelé le Tri-national de la Sangha(TNS). Dans chacun de ces trois à savoir le Cameroun, la RCA et la RDC, la FTNS a conclu un accord de coopération avec le ministère en charge des forêts et des aires protégées.

Le TNS se définit comme étant une zone transfrontalière de conservation dans laquelle les Etats concernés se sont engagés à gérer en commun les trois parcs Nationaux contigus de Lobeke(Cameroun), Dzanga- Ndoki(RCA) et Nouabalé-Ndoki(Congo). Elle constitue une véritable richesse pour les pays d’Afrique Centrale. C’est pourquoi, depuis sa création jusqu’aujourd’hui, on compte dix pays qui se sont mis en ensemble pour chercher des voix et moyens pour sauvegarder cet écosystème transfrontalier.

Où se trouve le TNS et quelle est sa superficie ?

Situé au Nord-ouest de l’écorégion de forêts congolaises de basse altitude, le TNS couvre une superficie totale d’environ 44 000Km2. Il comprend les trois parcs nationaux contigus de Lobeke (2100km2) au Cameroun, Dzanga-Ndoki (1220 km2) en RCA et Nouabalé- Ndoki (4000km2 en République du Congo, ainsi que leurs zones périphériques. Il faut signifier que la zone de TNS est une des plus importantes aires de conservation en Afrique centrale. Elle renferme une variété d’habitats y compris un grand système fluvial, des plaines périodiquement inondées et des forêts de basse altitude, ainsi que de nombreuses clairières forestières.

En plus de la diversité d’habitats, le TNS renferme d’importantes populations de la méga faune d’Afrique centrale avec des densités plus élevées de bongo, de gorilles et d’éléphants des forêts. Il fournit également une large gamme de services environnementaux aux populations locales et autochtones et à la communauté mondiale par la séquestration de carbone.

La mise en œuvre de cette structure a débuté par la signature des trois accords à savoir : le protocole d’accord sur la lutte anti braconnage, le protocole d’accord sur la libre circulation du personnel TNS, et le protocole d’accord sur l’organisation et le fonctionnement de la Brigade Tri nationale de lutte Anti- Braconnage.

Dénémadji Némerci










   Accueil | Contactez Nous | Site Map | E-mail | Login | Design | Copyright © 2011 ATP, Tchad.